22 Juin 2017

La circoncision : Entre le rituel et la religion, la thérapeutique s'impose

En ce mois sacré du ramadhan, la fièvre des circoncirons s'installe, c'est une véritable ruée. Pour beaucoup c'est un acte religieux, certains même en disent trop du genre on n'est pas musulman si on n'est pas circoncis ou il fait faire entrer l'enfant à l'islam !!! Pour d'autre ce n'est qu'un simple rituel, pratique ancestrale héritée et transmis de génération à une autre.

Mais qu'elle soit un acte religieux ou rituel, la circoncision a été pratiquer dans un but bien précis, prévenir l'infection urinaire ou la traiter si elle est déjà installée, donc dans un sens ou dans un autre c'est un acte purement thérapeutique.

De cette approche en découlent :

  • Peut-être pratiquer à partir de la première semaine de vie pour échapper à l'immaturité hépatique source hémorragie néo-natale, pour cela un bilan sanguin est systématiquement demandé comportant au moins un Temps de saignement ( Ts ) entrant aussi dans le cadre du dépistage de l'Hémophilie.
  • Doit être faite après un examen général soigneux centré sur les organes génitaux externes de l'enfant à la recherche d'anomalies congénitales type hypospadias (ectopie du méat urétrale) relevant d'une chirurgie complexe.
  • Réalisée par un chirurgien pédiatre, urologue ou un chirurgien généraliste et éviter guérisseurs et charlatans et même les médecins généralistes ! En effet, la circoncision est un acte chirurgical réalisé au bloc opératoire de préférence avec toutes les mesures d'asepsie qui s'imposent et profiter des bienfaits de l'anesthésie locale ou générale. Les blessures et les traumatismes enregistrés ont pour cause les circoncisions faites par des mains non qualifiés.
  • Eviter les circoncisions de masse où aucune des règles précitées n'est appliquer vue le nombre important des enfants et la pression de leurs accompagnateurs ; l'engouement vers une journée bien précise comme la veille de la 27 éme nuit de Ramadhan est sans aucune base ni fondement religieux.

En fin il ne me reste qu'a vous dire Saha ramdhankoum et Saha Aidkoum.