Catégories
Articles récents

Calendrier Vaccinal en Algérie

Calendrier Vaccinal en Algérie

fb-share-icon20
20
DZDOC

Qu’est-ce qu’un calendrier vaccinal ?

Le calendrier vaccinal est un document qui a pour objectif de préciser aux médecins et patients, chaque année, les rythmes d’administration des vaccins en fonction de l’âge. En effet, nous verrons que chaque vaccin répond à des règles différentes de prescription.

Le calendrier vaccinal évolue en fonction de l’épidémiologie des maladies mais aussi en fonction de la disponibilité des nouveaux vaccins. C’est d’ailleurs pour cette raison que chaque année, le calendrier introduit de nouvelles recommandations. Tout ceci tient compte des orientations générales de l’OMS en matière d’élimination de certaines maladies.

Généralités sur la vaccination

L’OMS utilise une terminologie spécifique qui est le « programme élargi de vaccination ». Il désigne l’ensemble des opérations ayant pour but de se protéger, par la vaccination.

La vaccination est une méthode de prévention de certaines infections microbiennes, virales ou parasitaires ayant pour but de déterminer une immunité active par introduction dans l’organisme de préparations nommées vaccins. Il existe plusieurs types de vaccins :

  • les vaccins vivants qui sont fait de germes de virulence atténuée. C’est le cas notamment des vaccins contre la rougeole, la rubéole et les oreillons. En fait, ils stimulent le système immunitaire sans développer la maladie infectieuse.
  • les vaccins inactivés. C’est le cas du vaccin antipoliomyélitique inactivé, les toxines inactivées comme les anatoxines diphtériques et tétaniques, le vaccin contre l’hépatite B et l’ Haemophilusinfluenzae b.

La vaccination débute très tôt dans la vie de l’enfant puisqu’elle démarre dès La naissance et se continue jusqu’à l’adolescence

Fonctionnement d’un vaccin :

Quand on administre un vaccin à un enfant, on lui injecte une quantité infime de bactéries ou de virus affaiblis ou morts. La réaction de l’organisme et plus particulièrement du système immunitaire va être de fabriquer des anticorps spécifiques de la maladie. Ces anticorps vont demeurer dans l’organisme le protégeant des maladies pour lesquelles il a été vacciné.

Selon un programme complet de vaccination. Elle tient compte du calendrier vaccinal. Un vaccin prévient une maladie en particulier.
Les différents vaccins sont administrés seuls ou combinés sous forme d’injection ou de gouttes à avaler selon le type de vaccin.

Calendrier vaccinal en Algérie

La vaccination constitue un des moyens essentiels de prévention des maladies infectieuses et virales. Correctement effectués, les vaccins évitent non seulement les maladies individuelles mais aussi les épidémies et permettent même d’envisager la disparition de certaines maladies.

Pour acquérir une immunité de base, plusieurs injections sont souvent nécessaires (par exemple trois injections à un mois d’intervalle avec rappel un an après). Pour maintenir une protection suffisante et durable, l’immunité doit ensuite être entretenue par des rappels réguliers définis dans le calendrier vaccinal :

A La Naissance :
  • Tuberculose : BCG
  • Hépatite virale B (HBV 1) : 1ère injection
  • Poliomyélite orale
A 1 Mois :
  • Hépatite virale B (HBV-2) : 2ème injection
  • Vitamine D3 : 1 ampoule orale
A 3 Mois :
  • Diphterie-Tétanos-Coqueluche (DTC-1) : 1ère injection
  • Haemophilus Influenzae (HIB-1) : 1ère injection
  • Poliomyélite orale
A 4 Mois :
  • Diphterie-Tétanos-Coqueluche (DTC-2) : 2ème injection
  • Haemophilus Influenzae (HIB-2) : 2ème injection
  • Poliomyélite orale
A 5 Mois :
  • Diphterie-Tétanos-Coqueluche (DTC-3) : 3ème injection
  • Haemophilus Influenzae (HIB-3) : 3ème injection
  • Hépatite virale B (HBV-3)
  • Poliomyélite orale
A 6 Mois :
  • Vitamine D3 : 1 ampoule orale
A 9 Mois :
  • Anti-rougeoleux
A 18 Mois :
  • Diphterie-Tétanos-Coqueluche (DTC-4) : 4ème injection
  • Haemophilus Influenzae (HIB-4) : 4ème injection, rappel
  • Poliomyélite orale
A 6 Ans :
  • Diphterie-Tétanos Enfant (DT)
  • Anti-rougeoleux
  • Poliomyélite orale
Entre 11 et 13 Ans :
  • Diphterie-Tétanos Adulte
  • Poliomyélite orale
Entre 16 et 18 Ans :
  • Diphterie-Tétanos-Adulte
  • Poliomyélite orale
  • Diphterie-Tétanos-Adulte

Remarque : La prévention du rachitisme nécessite la prise de vitamine D mais également une exposition régulière au soleil des membres inférieurs de l’enfant pendant 10 mn.

 

 

 

 

 

Source : SNAPO.

Articles en relation :